Actualités

EN CE MOMENT...

 

Du nouveau dans votre espace Cinéma & Musique !

Découvrez nos deux articles sur la musique colombienne et les Indiens au cinéma...

 

Musique made in Colombie : l'art d'un mélange

Les Indiens au cinéma : ils envahissent votre écran ! (en bas de page)

 

La musique colombienne

MUSIQUE MADE IN COLOMBIE

l’art d’un mélange

 

Depuis plus de 30 ans, l’Institut Français porte chaque année des Saisons Croisées mettant à l’honneur la culture, les arts, l’économie, le secteur universitaire, la gastronomie, le tourisme, le sport etc. d’un pays partenaire. Jusqu’à présent, les Saisons ont fait dialoguer la France avec plus de 60 pays.


Et 2017 est placé sous le signe de la Colombie ! De décembre 2016​ à juillet 2017 s’est déroulée une Saison française en Colombie. Une série d’évènements accueillis dans diverses villes colombiennes ont permis notamment de réactualiser l’image de la France et de valoriser la francophonie. La Saison colombienne en France a débuté en juin et s’achèvera en décembre 2017.

Retrouvez le programme détaillé ici : http://www.anneefrancecolombie.com

 

C’est donc l’occasion rêvée pour vous proposer de prolonger l’été avec des sons latinos et tropicaux venus tout droit de Bogota, Baranquilla, Medellín, Timbiquí… Vous ne connaissez rien au vallenato et à la cumbia ? Pas de panique, suivez le guide...

 

 

Une histoire de métissage

 

A l’image de sa population métissée, la musique colombienne actuelle est une fusion des styles. Les artistes colombiens s’inspirent des musiques traditionnelles qu’ils remettent au goût du jour en les mélangeant à la pop, au rock, à l’électro, à la funk.


Les musiciens s’inspirent beaucoup du vallenato, un courant musical né sur la côte atlantique/caribéenne de la Colombie : il allie accordéons, guarachas (rythmique syncopée venue de Cuba) et cajas (sorte de tambours). 

Ecoutez plutôt !
Nacho Paredes y Aniceto Molina - Caballito de palo


La cumbia, issue de la musique des esclaves africains du XVIIIe siècle, est une autre source principale d’inspiration.
Totó La Momposina - Yo me llamo Cumbia

 

 

La musique colombienne version 2017

 

De grands artistes colombiens font l’actu cette année, en voici une petite liste non-exhaustive...

 


 

 

Shakira
L’enfant (chérie ?) des Colombiens est sûrement l’artiste originaire de Colombie la plus connue à l’international. Célèbre dans son pays natal depuis le milieu des années 1990, elle explose les charts mondiaux en 2001 avec Laudry Service, son premier album anglophone. Cette année, elle a sorti un nouvel album, El Dorado, résolument pop-latino avec une majorité de chansons en espagnol. Impossible de passer à côté de ses derniers titres à la radio...
Clip de "Me Enamoré"

 

 

 

 

Carlos Vives
Ce nom vous dit peut-être vaguement quelque chose : son duo avec Shakira sur le titre La Bicicleta a secoué nos ondes tout l’été 2016. Carlos Vives est un monument de la chanson colombienne : 30 ans de carrière, 20 millions d’albums vendus. C’est lui, le premier, qui révolutionne la musique sud-américaine en mélangeant le vallenato et la pop. Son nouvel album sobrement initulé Vives, prévu pour octobre 2017, est d’ores et déjà un évènement !  
Clip de "El orgullo de mi patria"

 

 

 

Juanes
Rappelez-vous, en 2005, son titre La Camisa Negra tournait en boucle sur toutes les radios. Mais on ne peut pas résumer les 30 ans de carrière de Juanes à un tube. Il a d’abord fait ses armes dans le groupe de heavy metal Ekhymosis avant d’entamer sa carrière solo en 2000. Sa marque de fabrique : combiner le vallenato, la cumbia, la pop et le rock. Son nouvel album sorti cette année, Mis planes son amarte, est déjà un succès critique et public.
Clip de "Es tarde"

 

 

 

Fonseca
Dans la ligne directe de Carlos Vives, Juan Fernando Fonseca mixe habilement le vallenato, la cumbia et la pop. Il débute sa carrière en 2002 et gagne la reconnaissance du public avec son plus grand succès : Te mando flores. En 2015, il sort consécutivement deux albums : Conexión, projet articulé autour de la pop latino et Homaneje a la música de Diomedes Díaz, littéralement ‟Hommage à la musique de Diomedes Díaz”, le plus grand musicien et compositeur colombien de vallenato. Actuellement en tournée mondiale, Fonseca est passée par notre capitale en juillet.
Clip de "Entre mi vida y la tuya"

 

 

 

Andrés Cepeda
Figure de la pop latino, il est l’un des artistes colombiens ayant le plus de titres classés numéro un des charts sud-américains. Il a débuté sa carrière au sein du groupe de rock Poligamia en 1989 et a embrassé une carrière solo en 1999. Cepeda est actuellement en tournée mondiale pour présenter son dernier album, Mil ciudades, et est passé à Paris en mai.
Clip de "Por el resto de mi vida"

 

 

 

Bomba Estéreo
Composé de quatre membres, une chanteuse et trois musiciens, Bomba Estéreo a fêté ses 10 ans d’existence. Associant l’électro aux musiques traditionnelles colombiennes et caribéennes, le groupe a connu un immense succès en 2013 avec leur album Elegancia Tropical porté par le titre Fiesta en duo avec Will Smith. Leur nouvel album, Ayo, est sorti en août 2017 et reste fidèle aux racines amérindiennes, européennes et africaines qui ont façonnées la musique colombienne.
Clip de "Internacionales"

 

 

Herencia de Timbiquí
Herencia de Timbiquí, littéralement ‟Patrimoine de Timbiqui” est un groupe de 11 musiciens originaires de la région de Timbiquí sur la côte Pacifique de la Colombie. Très engagé dans la valorisation des minorités et de l’identité afro-colombienne, le groupe mélange les sons typiques de la côte Pacifique, issus des musiques d’esclaves africains, et la musique urbaine (guitare électrique, batterie etc.). La consécration internationale est venue en 2010 avec leur invitation au Montreux Jazz Festival. Retrouvez leur dernier titre paru en avril 2017 et issu de leur album This is Gozar.
Clip de "Sabrás"

 

 

 

Si vous souhaitez prolonger l’expérience, rendez-vous sur la plateforme d’écoute en ligne MusicMe : de nombreux titres de ces artistes y sont disponibles !

 

Susy

 

 

Les Indiens au cinéma

LES INDIENS AU CINEMA

Quand les Indiens envahissent votre écran !

 

Qui n'a jamais rêvé de jouer aux cow-boys et aux Indiens ?

Et vous, vous êtes plutôt Smith & Wesson ou tomahawk ?

C'est l'heure de déterrer les haches de guerre ! A l'occasion du cycle d'animations proposées par la médiathèque de Naintré "Sur la piste des Cheyennes", les Indiens débarquent sur vos écrans !!

Du western traditionnel en passant par le film d'animation et le film d'aventures, il y en a pour tous les goûts ! Et vous trouverez bien entendu tous les films présentés dans vos médiathèques...

 

 

 

Les films familiaux et les films d'animation

 

Depuis toujours les indiens inspirent les réalisateurs et les studios d'animation, et font rêver les grands enfants que nous sommes. Voici quelques films incontournables à voir ou revoir en famille :

 

 

L'Indien du placard de Frank Oz. Sorti en décembre 1995, ce film fantastique raconte l'histoire d'Omri, 9 ans, qui reçoit comme cadeau d'anniversaire une petite figurine d'Indien et un vieux placard pas tout à fait comme les autres... en effet, ce dernier s'avère être une armoire magique qui donne vie aux jouets ! Le petit Indien en plastique va rapidement devenir...Ours Rapide, un vaillant guerrier peau-rouge... Vous imaginez la suite des évènements et la pagaille à la maison !!

 

 

 

 

Pocahontas, une légende indienne de Mike Gabriel et Eric Goldberg. 33e classique des studios Disney, ce film d'animation traditionnelle s'inspire de l'histoire vraie de la belle Pocahontas, dont le coeur est déchiré entre la fidélité à son peuple, les Powhatan, et son amour pour un colon anglais, le magnifique et super charmant John Smith... Parviendra-t-elle à éviter la guerre et réconcilier les hommes ? Et au passage, pousser la chansonnette "au détour de la rivière"...

 

 

 

 

 

Yakari, série d'animation créée en 2005 par les auteurs de la bande dessinée éponyme de Job et Derib. Revivez sur petit écran les aventures trépidantes du jeune Sioux Yakari, de son poney Petit Tonnerre et de ses amis Arc-en-Ciel et Graine de Bison à travers les vastes plaines de l'Ouest américain. Mais Yakari n'est pas un enfant comme les autres : il comprend et sait parler aux animaux... C'est quand même super pratique, vous ne trouvez pas ??!

 

 

 

Astérix et les Indiens de Gerhard Hahn. Sorti en 1994, ce film d'animation est une adaptation de la bande dessinée "La grande traversée" (1975) qui raconte la découverte de l'Amérique et des Indiens par les deux compères gaulois Astérix et Obélix, venus sauver leur ami druide Panoramix enlevé par les Romains et catapulté "au bout du monde"... Bien entendu et comme à chaque fois, Astérix règle tous les problèmes et Obélix réclame du sanglier.

 

 

 

 

 

 

Les westerns "traditionnels"

 

Si le Far-west vous fait rêver et que vous adorez voir les cow-boys affronter les indiens au cinéma, alors vous ne serez pas déçus en organisant une soirée pop-corn autour d'un bon vieux western, de John Ford de préférence !

Voici une liste non-exhaustive de longs métrages dont les Sioux, Cheyennes et autres Apaches occupent une place centrale...

 

 

 

La Prisonnière du désert de John Ford. Chef-d'oeuvre du genre de 1956 dans lequel John Wayne incarne Ethan Edwards (cow-boy super viril qui déteste les méchants indiens) dont la famille est massacrée et les deux nièces enlevées par des Commanches. Il part alors à leur recherche mais c'était sans compter qu'une des deux jeunes filles est désormais devenue une squaw... Il ne manquait plus que ça...

 

 

 

 

 

Little Big Man de Arthur Pen, sorti en 1970. Adopté par des Cheyennes, Jack Crabb, dit Little Big Man, voit un jour toute sa tribu se faire tuer par de vilains hommes blancs. Il est alors recueilli par un gentil pasteur et sa femme, et se retrouve tiraillé entre son peuple d'adoption et ses véritables racines... L'un de premiers grands rôles de Dustin Hoffman au cinéma !

 

 

 

 

 

 

Le Massacre de Fort Apache de John Ford. Ce film de 1948, librement inspiré de la bataille de Little Big Horn perdue par le général Custer contre les Sioux, dénonce la corruption et le racisme dont les indiens ont trop souvent été victimes. On y suit l'histoire du lieutenant-colonel Owen Thursday qui espère retrouver son grade de général en capturant Cochise, le chef d'une tribu Apache voisine. Mais les indiens sont d'excellents stratèges et la tâche va s'avérer plutôt hardue...

 

 

 

 

 

Les Cheyennes de John Ford, sorti en 1964. Refusant de vivre parquée dans une réserve (et on les comprend), une tribu Cheyenne part trouver un avenir meilleur en direction du Dakota. Mais les indiens se retrouvent bientôt pourchassés par le capitaine Archer et ses hommes, chargés de les ramener dans leur camp... Trop méchants, ces hommes blancs !

 

 

 

 

 

 

La Conquête de l'Ouest de John Ford, Henry Hathaway, George Marshall et Richard Thorpe. Ce film sorti en 1962, et devenu ultra légendaire, raconte l'histoire d'une famille de pionniers partie conquérir les grands espaces américains. Ils vont rencontrer sur leur route, des brigands, des bandits, mais aussi... des indiens bien sûr ! Toujours là pour embêter le monde ceux là !!...

 

 

 

 

 

Les westerns "modernes"

 

Considéré pendant longtemps comme ringard, voire désuet, le western est désormais remis au goût du jour et a retrouvé ses lettres de noblesse grâce à quelques réalisateurs qui osent revisiter ce genre qu'on croyait vu, revu et re-revu. Que nenni ! En voici quelques exemples :

 

 

Lone Ranger : naissance d'un héros de Gore Verbinski. Ce film d'aventures un peu loufoque, sorti en 2013, introduit le personnage de Tonto l'indien (joué par un Johnny Depp au meilleur de sa forme) qui va devoir faire équipe avec le justicier John Reid afin d'assouvir leurs vengeances respectives... Attention, ça décape !

 

 

 

 

 

 

La dernière piste de Kelly Reichardt, sorti en 2011. A qui faire confiance quand la faim, la soif et la fatigue prennent le pas sur votre jugement ? C'est le sujet de ce western dans lequel trois familles de colons traversent les montagnes des Cascades et se retrouvent complètement perdus dans un désert de pierres. Des indiens surgis de nulle part leur proposent bientôt leur aide... mais à quel prix ?

 

 

 

 

 

Dead Man de Jim Jarmusch. Film initiatique en noir et blanc de 1996 qui raconte le voyage pour les confins de l'Ouest américain d'un jeune comptable qui deviendra malgré lui hors-la-loi. Traqué et blessé, il est alors reccueilli par un indien qui voit en lui la réincarnation du poète William Blake... Ce film d'auteur poétique est empreint d'une réflexion sur la réincarnation, la spiritualité et le chamanisme. Rien que ça.

 

 

 

 

 

Danse avec les loups de Kevin Costner, sorti en 1991. Envoyé dans un poste de reconnaissance abandonné au fin fond du Dakota, un jeune lieutenant (incarné par le beau Kevin Costner lui-même) fait la connaissance et se lie d'amitié avec une tribu Sioux. A force de rencontres et d'échanges, il finit par intégrer la communauté et épouser la fille adoptive du chef, il prend alors le nom indien de Danse-avec-les-loups. Mais le bonheur est de courte durée... (Attention, l'auteur vous conseille vivement de prévoir des Kleenex !)

 

 

 

 

 

Le Dernier des Mohicans de Michael Mann. Epique, aventure et romance sont au rendez-vous de ce film historique sorti en 1992 qui raconte la traversée des Etats-Unis par les filles d'un gouverneur anglais, escortées de trois sympathiques Mohicans, alors que des affreux indiens Hurons les traquent et détruisent tout sur leur passage... Une ode à la liberté servie par un Daniel Day-Lewis cheveux au vent !

 

 

 

 

 

 

Le Nouveau monde de Terrence Malick. Somptueux, magnifique, que dis-je, splendide film que cette adaptation de 2006 de l'histoire de la jeune indienne Pocahontas, de l'officier John Smith et des colons britanniques venus conquérir les terres fertiles d'Amérique du Nord. C'est en outre la première apparition de Q'Orianka Kilcher qui crève l'écran et campe une Pocahontas pure et émouvante, tiraillée entre son amour pour son peuple et son attirance pour les hommes blancs, susceptibles de lui faire découvrir le monde...

 

 

 

Et voilà, vous savez tout ! Que vous soyez film d'aventure ou vieux western, gentils indiens ou méchants peaux-rouges, il y en a pour tous les goûts !

Mais faites toujours attention aux stéréotypes que l'industrie du cinéma nous impose parfois... Regardez, lisez, écoutez, et surtout : réflechissez !!

 

Marie

 

Liens utiles


Sélection de DVD

La Prisonnière du désert

Ford, John /

Ajout au panier

La dernière piste

Reichardt, Kelly / Studio Canal vidéo / 2012

Ajout au panier

Little big man

Penn, Arthur / Paramount pictures / 2004

Ajout au panier

Pocahontas, une légende indienne

Goldberg, Eric / Disney Pixar (Buena Vista) / 2016

Ajout au panier

l' Indien du placard

Oz, Frank (1944-....) /

Ajout au panier

A ne pas manquer

Aucune manifestation n'est sélectionnée.

CONCERT

Théâtre Blossac

22 octobre 2017 - 16h

Brahms à 3

Deuxième Sonate pour alto et piano Op. 120 Première Sonate pour violoncelle et piano Op.38 Trio pour alto, violoncelle et piano ...

CONCERT

Champ de foire

27 octobre 2017 - 20h30

Saxophones en quatuor

Florent Schmitt Quatuor de saxophones Claude Debussy Quatuor à cordes – transcription Vincent David ENSEMBLE RAYUELA RUI OZAWA, ...

CONCERT

Eglise Saint-Hilaire

28 octobre 2017 - 17h

Frères en duo

Gabriel Fauré Première Sonate pour violoncelle et piano Op. 109 Claude Debussy Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur Francis ...

CONCERT

Eglise Saint-Damien

10 novembre 2017 - 20h30

Du salon au concert

Reynaldo Hahn, variations chantantes sur un air ancien Gabriel Fauré, romance Op. 69, Sicilienne Op. 78, Papillon Op. 77 Frederik Delius, ...

CONCERT

Maison pour Tous

10 novembre 2017 - 20h30

Xavier Merlet

Il y a parfois au dos des appareils électroniques un petit bouton 'reset' qui nous permet de réinitialiser le disque dur. J'ai ...

Musique en ligne

Votre commentaire

.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.