Actualités

Les festivals de l'été

Les festivals à ne pas manquer cet été !

Rock, pop, chanson française, metal, jazz... il y en aura pour tous les goûts !

 

Cette année encore, de nombreux festivals de musique vous attendent aux quatre coins de l'hexagone ! Préparez vos sacs à dos, vos Ray-Ban® et vos tubes de crème solaire, voici les festivals à ne pas manquer cet été !

 

 

Les Vieilles Charrues

 

Le festival des Vieilles Charrues (Gouel an Erer Kozh en breton) se tiendra du 13 au 16 juillet dans la commune de Carhaix-Plouguer, dans le Centre Finistère, en Bretagne. C'est un festival de musique accueillant des artistes de tous les horizons.

Créé en 1992, il a pour but de mélanger les genres et d'être accessible à tout le monde. Il est très rapidement devenu le plus grand festival de musique français en terme de fréquentation, grâce à sa programmation éclectique et  son esprit festif et convivial.

Le festival est organisé par l'association Les Vieilles Charrues qui reverse une partie des bénéfices pour le développement du tissu associatif et culturel du centre Bretagne.

Cette année, les artistes les plus attendus sont Manu Chao, Justice, Renaud, Phoenix, Jean-Michel Jarre ou encore Matmatah...

 

Le Hellfest

 

Les 16, 17 et 18 juin, la terre de Clisson (Loire-Atlantique) tremblera au son du Hellfest, festival spécialisé dans les musiques extrêmes. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands festivals de metal en Europe et le premier en France.

Sa programmation est avant tout centrée sur le hard rock et le metal pour les deux scènes principales, tandis que chacune des quatre autres scènes du festival est dédiée à un style plus particulier comme le black metal, le death metal, le hardcore, le doom ou encore le stoner.

La renommée des artistes qui jouent au Hellfest attire de plus en plus de monde et attise également la curiosité du grand public, de plus en plus nombreux. Dans quelques jours, vous découvrirez entre autres : Deep Purple, Aerosmith, Linkin Park, Airbourne, Slayer, Trust, Rob Zombie ou encore Suicidal Tendencies...

 

 

Les Francofolies

 

Depuis 1985, le festival des Francofolies s'engage à faire connaître et diffuser la chanson et les musiques actuelles francophones auprès d'un large public. Il se tient tous les ans à La Rochelle en Charente-Maritime.

C'est sur cette volonté que sont nées au fil du temps des actions menées en parallèle du festival : le Chantier des Francos (dispositif de formation et d'accompagnement d'artistes émergents de la scène francophone) et les Francos Educ (programme de valorisation de la chanson française en milieu scolaire).

Cette année, les festivaliers pourront vibrer du 12 au 16 juillet au rythme de Tryo, Imany, Boulevard des Airs, Benjamin Biolay, Renaud, Julien Doré, Soprano ou encore Vianney...

 

Jazz in Marciac

 

Le festival Jazz in Marciac se déroule sur une période de trois semaines, du 28 juillet au 15 août, à Marciac dans le Gers.

Il a été créé en 1978 à l'initiative d'une poignée d'amateurs et il est consacré au jazz sous toutes ses formes. Il est l'un des plus importants de France et d'Europe.

Pendant le festival, la place principale qui a conservé ses arcades médiévales accueille le festival off (gratuit) sous une tente. Les concerts payants ont lieu quant à eux le soir sous un chapiteau géant...

Cet été, Norah Jones, George Benson, Hiromi, Roberto Fonseca, Gregory Porter et Richard Galliano seront au rendez-vous...

 

 

Solidays

 

Le festival Solidays est une manifestation de lutte contre le SIDA, organisé par Solidarité sida, qui a lieu chaque année depuis 1999, sur l'hippodrome de Longchamp. Les bénéfices du festival sont reversés à des associations de lutte contre le sida et à des programmes de prévention et d'aide d'urgence aux malades.

Les artistes qui se produisent à Solidays acceptent un cachet réduit ou interviennent bénévolement par solidarité. Ainsi, du 23 au 25 juin prochains, vous pourrez applaudir The Prodigy, Archive, Mac Miller, Ibrahim Maalouf, Vitalic ou encore La Femme...

 

Rock en Seine

 

Rock en Seine est un festival de musique rock, pop et electro qui a lieu tous les ans dans la partie basse du parc du domaine national de Saint-Cloud, aux portes de Paris. Ce site, conçu par Le Nôtre au XVIIe siècle, est le premier jardin à avoir été classé monument historique en 1994. Il propose, sur 460 hectares de verdure, des jardins, une forêt, et un parc composé de bassins, bosquets, cascades et statues qui mènent jusqu'à la Seine. Vous l'aurez compris, c'est un lieu idyllique pour accueillir un festival !

Les 25, 26 et 27 août, venez découvrir les 4 scènes du festival et parmi les artistes présents : PJ Harvey, Franz Ferdinand, Cypress Hill, The Kills, The XX, Flume...

 

 

 

Kit de survie du festivalier !

 

Vous êtes un festivalier débutant ? Bravo, c'est très courageux de vous lancer dans l'aventure ! Voici 10 indispensables à ne surtout pas oublier pour passer un très bon festival...

1- la tente (sauf si vous avez la chance d'être logé à l'hôtel ou chez l'habitant)

2- le matelas gonflable (car on est bien mieux après une bonne nuit de sommeil sans un caillou entre les fesses...)

3- les chaussures de randonnée (évitez les chaussures trop plates et bannissez les talons !)

4- la crème solaire (car il y a peu d'ombre sur les sites de festivals... et que le 3e jour, personne n'a envie de ressembler à une écrevisse)

5- la cape de pluie (car il ne fait pas toujours soleil en été...)

6- la lampe-torche (quand vous devez revenir à 3h du matin au camping, c'est pratique pour repérer votre tente)

7- les bouchons d'oreilles (parce qu'assister au concert de Slayer au 1er rang, ça fait mal, très mal, aux oreilles)

8- une petite bouteille d'eau (parce que la bière ça ne suffit pas pour s'hydrater... et que l'alcool est à consommer avec modération)

9- les lingettes pour bébé (parce qu'en festival, on n'est jamais à l'abri d'un arrosage intempestif de tout un tas de substances)

10- votre billet ! (car c'est très compliqué d'expliquer au gorille à l'entrée qu'on a laissé son pass ou son bracelet sur la table de nuit...)

 

Voilà, vous êtes paré !

Pour prolonger votre expérience, vous pouvez également faire tourner en boucle notre webradio MusicMe spéciale festivals de l'été !

 

Marie.

 

Stephen King au cinéma

Stephen King au cinéma

Passez votre été à frissonner, Stephen King part à l'assaut de vos écrans...

 

Vous craignez la chaleur et les coups de soleil ? Alors, passez votre été dans l’univers du roi de l’horreur et du fantastique, frissons garantis ! Avec pas moins de quatre de ses histoires portées à l’écran, nous vous proposons un marathon estival « spécial Stephen King ».

 

 

La Tour sombre

 

Après des années d’attente, cette saga monumentale (sept tomes écrits entre 1982 et 2004), est enfin portée sur grand écran.

 


Mêlant habilement heroic fantasy, science-fiction, western spaghetti et dystopie futuriste, « La Tour Sombre » suit le destin de Roland Deschain, dernier pistolero d’un monde post-apocalyptique. Roland, aidé de plusieurs compagnons, est à la recherche de la mythique Tour Sombre, lieu pivot de tous les mondes possibles. En trouvant la Tour Sombre, Roland pourra rétablir l’équilibre, guérir son monde et éviter que le chaos ne se propage. Mais, pour pouvoir l’atteindre, il devra affronter le mystérieux Homme en Noir.

 

 

Si vous ne pouvez pas patienter jusqu’au 9 août pour vous rendre dans les salles obscures, vous pouvez retrouver dès maintenant les sept tomes de « La Tour Sombre » dans nos médiathèques.

 

 

 

Ça

 

Pour ceux qui aiment jouer à se faire peur, le terrifiant roman « Ça » est lui aussi porté sur grand écran. Paru en deux parties en 1986 et déjà adapté en téléfilm au début des années 1990,  « Ça » a traumatisé toute une génération.

 


L’histoire se déroule dans la petite ville de Derry où des enfants disparaissent mystérieusement. Après avoir été témoins d’une série d’évènements étranges, sept enfants décident de mener l’enquête et forment un groupe : le Clan des Ratés. Ils découvrent alors qu’un clown maléfique possédant la capacité de prendre la forme de leur plus grande peur kidnappe des écoliers.

 

Dans « Ça », Stephen King explore les thèmes du monstre et de l’enfance avec une rare virtuosité. Il confronte ses personnages à la fois au monstre réel, Ça, et aux monstres symboliques : une mère névrosée et envahissante ou encore des enfants violents voire vicieux. Le premier volet de l’adaptation cinématographique semble tenir toutes ses promesses.
Si vous êtes atteint de coulrophobie, passez immédiatement votre chemin ! Vous êtes prévenus…

 

Rendez-vous à partir du 20 septembre au cinéma ou retrouvez les romans dès maintenant dans nos médiathèques. Une chose est sûre, après avoir vu le film ou lu les livres, vous ne regarderez plus les bouches d’égout de la même manière...

 

 

 

 

The Mist

 

Cet été, les sérivores ne seront pas en reste avec deux séries adaptées des écrits de Stephen King.

 


« The Mist », diffusée à partir du 22 juin sur la chaine américaine Spike TV, est basée sur la nouvelle horrifique « Brume » parue dans un recueil éponyme en 1987. Stephen King y conte l’histoire d’une petite ville envahie par une brume mystérieuse où rodent des monstres. Les habitants se réfugient à l’intérieur d’un supermarché et découvrent que les créatures tuent quiconque s’aventure au dehors. Ce huis-clos oppressant vous révèlera le pire et le meilleur de l’être humain quand le vernis de la civilisation s’effondre.

 

 

« Brume » avait déjà inspiré le cinéma en 2007 avec le film « The Mist » réalisé par Frank Darabont. Vous pouvez retrouver le DVD dans nos médiathèques ainsi que le recueil de nouvelles « Brume ».

 

 

 

Mr. Mercedes

 

« Mr Mercedes », adaptée de la trilogie de romans éponyme parue entre 2015 et 2017, sera lancée sur la chaine américaine Audience Network à partir du 9 août.

 

L’histoire est axée sur Bill Hodges, policier à la retraite au bord de la dépression. Hodges reçoit des lettres et des e-mails mystérieux signés par un certain Mr Mercedes. L’auteur se présente comme le conducteur qui, un an plus tôt, a fauché volontairement huit personnes au volant d’une Mercedes. S’ensuit alors un jeu du chat et de la souris qui vous plongera dans le cerveau d’un psychopathe.

 

Avec ce polar très noir, Stephen King démontre sa maîtrise du genre et son habileté à soigner l’aspect psychologique de ses personnages. Les premières images de l’adaptation télévisuelle de  « Mr Mercedes » sont, en tout cas, prometteuses.
 

Vous pouvez évidemment retrouver dès à présent les trois tomes de « Mr Mercedes » dans nos médiathèques.

 


 

Amateurs de fantasy, d’horreur ou de polar, voici de quoi vous dépayser sans devoir vous enduire de crème solaire !

 

Susy

 

A ne pas manquer

Aucune manifestation n'est sélectionnée.

CONCERT

Site de la Manufacture - en extérieur

26 août 2017 - 21h30

Commandos Percu

                       &n ...

CONCERT

Le merle moqueur

8 septembre 2017 - 20h30

Dudes & Co

Cover band Soft-Rock (Toto, Steely Dan, Supertramp, The Police, Pink Floyd, Beatles, Stevie Wonder, Michel Jonaz ...). Une chanteuse à ...

CONCERT

Eglise Saint-Jacques

15 septembre 2017 - 18h

Concert de carillon

Concerts de carillon le Vendredi 15 septembre à 18h, le Samedi 16 septembre à 20h30 et le Dimanche 17 septembre à 10h30 Le ...

CONCERT

Eglise Saint-Jacques

16 septembre 2017 - 20h30

Concert de carillon

Concerts de carillon le Vendredi 15 septembre à 18h, le Samedi 16 septembre à 20h30 et le Dimanche 17 septembre à 10h30 Le ...

CONCERT

Eglise Saint-Jacques

17 septembre 2017 - 10h30

Concert de carillon

Concerts de carillon le Vendredi 15 septembre à 18h, le Samedi 16 septembre à 20h30 et le Dimanche 17 septembre à 10h30 Le ...

Musique en ligne

Votre commentaire

.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.